27 mai 2024
Paris - France
INTERNATIONAL

Russie/Ukraine: Batailles Soledar/Bakhmou

Des détachements d’assaut de Wagner ont percé la défense des FAU à la périphérie est de Bakhmout.
Les unités russes ont pris sous leur contrôle l’usine de champagne et l’usine Siniat à Bakhmout. Au sud-est, il y a des combats près de l’usine de tri des déchets et dans la rue Fiodor Maksimenko.
Des groupes d’assaut progressent également vers le nord-est. Les bastions des FAU près du village de Podgorodnoye ont été capturés.
Les FAU demandent une rotation du personnel pour maintenir la capacité de combat.
Les forces de la 58e brigade ont été retirées de la zone de combat vers la région de Soumy ou de Tchernigov.
Les équipages d’artillerie des 28e et 53e brigades mécanisées des FAU procèdent à des bombardements massifs des zones où les forces russes sont installées : Opytnoye, Bakhmoutskoye, Zaitsevo, Kourdioumovka et Mayorsk.
Peut être une image de carte
Rapport du 13.12.2022
En RPL, les combats se sont intensifiés. Dans le nord, l’initiative est passée à l’armée russe, qui a attaqué Stelmakhovka avec le soutien de l’artillerie. Elle se dirige également vers Makeyevka. Ainsi, les forces russes cherchent à déloger les FAU sur la rive droite de la rivière Jerebets. De leur côté, les FAU tentent d’avancer vers Lissitchansk depuis Belogorovka. (Fig. 1)

A l’est de Seversk, les troupes russes attaquent près de Verkhnekamensk…

Voir plus
La guerre par procuration en Ukraine se concentre désormais sur la bataille de Bakhmut, plaque tournante du transport à Donetsk.
La bataille pour Bakhmut est appelée le « hachoir à viande » parce que les Russes et les Ukrainiens refusent de reculer.
Selon certaines informations, le personnel militaire ukrainien, y compris les réservistes, perd jusqu’à 1 000 hommes par jour à Bakhmut, sans compter les victimes.
La Russie se contente de s’éloigner avant une apparente grande offensive hivernale.
Le groupe PMC Wagner, mercenaires d’élite au service de la Fédération de Russie, mène la bataille russe pour Bakhmut.
Aujourd’hui, pour la première fois, Wagner est entré dans les zones urbaines de Bakhmut par l’est. Ce n’est qu’une question de temps avant que la ville ne tombe aux mains des Russes.
Le régime ukrainien par procuration continue la provocation par des attaques terror¡stes, en particulier contre des civils de Donetsk et de Kherson.
Dans la deuxième image, le régime ukrainien par procuration a attaqué une zone civile de Melitopol dans la région de Zaporozhye, tuant et blessant au moins 12 civils. La ville de Donetsk fait face à des bombardements quotidiens constants à l’aide du système HIMARS, High Mobility Artillery Rocket System, fourni par l’OTAN.
Aujourd’hui, il y a eu une tentative d’assassinat contre le sous-gouverneur Kherson par le mandataire ukrainien.
L’escalade nucléaire est une possibilité réelle alors que le régime ukrainien par procuration et, par extension, l’État profond occidental deviennent de plus en plus désespérés.
Les plus grands perdants sont le peuple ukrainien et les contribuables occidentaux à cause des répercussions économiques de la guerre par procuration, notamment une inflation élevée, une dette et des impôts croissants, et dans le cas de la désindustrialisation et de la tyrannie de l’Europe par les bureaucrates de l’UE.
Il y a de plus en plus d’appels en Europe pour rétablir ses liens économiques avec la Russie alors que l’Europe fait face à une régression économique catastrophique.
Quand les Occidentaux en auront-ils assez des néolibéraux et des néoconservateurs de l’État profond qui les ont entraînés dans le cloaque ukrainien ?
X