4 juillet 2022
Paris - France
SPORT

Affaire Gbohouo Sylvain : Le mutisme coupable des sportifs ivoiriens !

 

La sentence contre le portier de la sélection nationale Sylvain Gbohouo est tombée le lundi 13 juin 2022. Il a écopé d’une sanction de 18 mois d’interdiction de pratique de toute activité liée au football infligée par l’instance fédérale internationale du football, la FIFA.Pour rappel Sylvain Gbohouo a été contrôlé positif à la substance trimétazidine (qui figure sur la Liste des interdictions de l’AMA 2021 sous la classe S4.4 Modulateurs métaboliques) à la suite d’un match de qualification de la Coupe du monde Qatar 2022 disputé le 16 novembre 2021 selon le communiqué de la FIFA.

Au lendemain de l’annonce de l’information, celui qui disait, il y a quelques temps de cela avoir été abandonné par les dirigeants du football ivoirien, en l’occurrence le Conor-Fif et qui attendait beaucoup de la nouvelle équipe dirigeante, a effectivement été reçu par le Directeur exécutif de la FIF, Armand Gohourou. De cette rencontre, nous avons, de source bien introduite, appris qu’il bénéficiera du soutien de la FIF pour interjeter appel.

Une nouvelle somme toute rassurante pour le joueur qui sombre dans le désespoir. Si la nouvelle équipe dirigeante de la FIF a réagi avec diligence à l’annonce de l’information, il n’en est rien pour les Ivoiriens dans leur majorité qui sont restés et restent insensibles à ce que l’on pourrait appeler « Sylvain Gbohouo Gate ». Alors qu’il n’y a pas longtemps, l’on a vu la levée de bouclier de la population ivoirienne soutenir l’ex-international ivoirien Didier Drogba dans sa quête à la présidence de la FIF.

On a vu et entendu les menaces de boycott du championnat national par une frange des supporters ainsi que le soutien apporté à l’équipe du Lys pour avoir donné sa voix à Didier Drogba lors de l’élection à la présidence de la FIF du 23 avril 2022. On a aussi vu et entendu des joueurs, des ex-internationaux prendre position pour l’ex-capitaine des Eléphants. Mais depuis, la sanction de la FIFA contre Gbohouo rien ne pointe à l’horizon, pas même un message de soutien sur les réseaux sociaux comme ce fut le cas Didier Drogba.

Alors qu’on avait vu les influenceurs brandir le chiffon rouge à tout bout de champ pour ,selon eux, dénoncer une injustice que subissait Didier Drogba. On sait que Didier Drogba et sylvain Gbohouo ne sont pas logés à la même enseigne, ils n’ont pas la même aura (au plan local comme à l’international), cependant, ils ont tous les deux un dénominateur commun : l’équipe nationale de Côte d’Ivoire appélée les Eléphants. Ils ont revêtu le maillot national et défendu les couleurs de la Côte d’Ivoire. Ils ont tous à un moment ou l’autre fait la fierté du maillot national. Dans cette période que traverse Gbohouo, il a besoin du soutien de tous à tous les niveaux. C’est pourquoi, il urge qu’un acte fort soit posé à son endroit.

Elisabeth Goli

 

X