27 mai 2024
Paris - France
AFRIQUE

Sénégal/ Revue-presse : La visite du Premier ministre et candidat de BBY à Tivaouane mise en exergue

Dakar, 21 sept – Les quotidiens se sont surtout intéressés à la visite effectuée à Tivaouane (ouest) par le Premier ministre et candidat de Benno Bokk Yaakaar (BBY), qu’ils considèrent comme le lancement de sa campagne en vue de l’élection présidentielle du 25 février 2024.

‘’Premier ministre ou candidat ?’’ se demande Le Quotidien à la suite de la visite d’Amadou Ba à Tivaouane, où le chef du gouvernement a visité des chantiers de l’État, lancé des travaux publics et rendu visite aux guides religieux en prélude au Maoulid, la célébration de la naissance du prophète Mohamed prévue mercredi 27 septembre.

‘’Aujourd’hui, le Premier ministre et candidat de Benno Bokk Yaakar est sous le halo des projecteurs et profite de cette visibilité médiatique que l’exécutif lui offre’’, commente le même journal.

Source A raconte la visite du Premier ministre. ‘’Amadou Ba charme Tivaouane’’, titre-t-il.

‘’La précampagne des inégalités’’, note L’info, après avoir écrit : ‘’Le tapis rouge pour Amadou Ba, les tracasseries pour les opposants’’.

‘’Amadou Ba déroule, l’opposition bloquée’’, note Le Témoin Quotidien. ‘’Coiffé de sa casquette de Premier ministre et avec tous les moyens de l’État, le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar déroule tranquillement sa précampagne électorale. Pendant ce temps, les leaders de l’opposition en tournée à l’intérieur du pays voient leurs cortèges dispersés, voire gazés’’, signale-t-il.

Une ‘’opération de charme’’

L’info affirme que ‘’même si c’est sous le couvert d’activités gouvernementales, le Premier ministre […] récemment désigné candidat de BBY a fait hier une sortie hautement politique’’.

‘’Avec une forte mobilisation, Amadou Ba a démarré en trombe sa précampagne électorale’’, poursuit le même journal, ajoutant que ‘’ses potentiels challengers de l’opposition peinent à circuler correctement dans le pays’’.

Ces derniers font l’objet de ‘’tracasseries’’, selon le même journal, qui rapporte des interdictions de manifestations concernant les opposants Bougane Guèye Dany et Malick Gackou.

‘’Amadou Ba lance sa campagne’’, écrit Bés Bi Le Jour.

Selon Sud Quotidien, le Premier ministre a visité Tivaouane ‘’dans la peau d’un président [de la République]’’.

L’Observateur parle d’une ‘’opération de charme d’Amadou Ba [en direction des] familles religieuses de Tivaouane’’.

EnQuête s’intéresse aux ‘’restrictions’’ des ‘’tournées politiques’’ des leaders de l’opposition. ‘’Tentative de musellement ou victimisation ?’’ s’interroge le journal en relevant que ‘’certains candidats de l’opposition, dont Khalifa Sall et Babacar Diop, mènent leurs activités sans être inquiétés, tandis que d’autres comme Malick Gackou et Bougane Guèye Dany se plaignent de tentatives d’intimidation et d’actes de sabotage’’.

‘’Pastef […] peut tout perdre ou gagner gros’’

Tribune évoque ‘’la nécessité [pour l’opposition] de se réunir autour de deux ou trois candidats’’ pour l’élection présidentielle de 2024.

‘’À quelques mois de la présidentielle de 2024, les déclarations de candidature se multiplient à un rythme effréné. L’opposition […] a intérêt à s’unir’’, commente Tribune.

WalfQuotidien évoque la bataille judiciaire que mènent les avocats d’Ousmane Sonko pour le respect de ses droits. ‘’Pastef […] peut tout perdre ou gagner gros’’, affirme-t-il, concernant la ‘’radiation’’ de l’opposant des listes électorales.

Le Soleil annonce ‘’une journée de mercredi particulièrement chargée’’ pour le président de la République, qui prend part à l’Assemblée générale des Nations unies, à New York.

Macky Sall s’est entretenu avec plusieurs personnalités, dont l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair et le président de la FIFA, Gianni Infantino.

JM

X