7 juillet 2022
Paris - France
POLITIQUE

Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire : le retour d’une idole

Acquitté définitivement par la Cour pénale internationale, qui avait à juger sa responsabilité dans la guerre civile de 2010-2011, l’ancien président a retrouvé son pays jeudi 17 juin, après huit ans de détention provisoire aux Pays-Bas.

Abidjan (Côte d’Ivoire).– Il est peu après 16 heures quand, derrière les grilles qui ceinturent l’aéroport d’Abidjan, un petit point blanc et bleu apparaît, secoué par une foule compacte. « Il est là !! Regarde, il est là ! Le chef des chefs est là ! »

C’est un petit homme , souriant sous son masque mais quelque peu désorienté, qui descend de l’avion , acclamé par une foule délire. Laurent Gbagbo avait sans doute oublié la moiteur  désagréable qui saisit les os quand vous arrivez à Abidjan. Mais avait-il oublié l’odeur de cette ville ,celle de chez soi, celle qui rassure  que l’on reconnait entre toutes ?

Il ne l’avait pas sentie depuis dix ans. Ce jeudi historique, elle  est sans doute fidèle à ses  souvenirs, quoique teintée d’un gaz  piquant qui afflue, depuis plusieurs  heures , ses soutiens qui convergent de partout dans  la ville et de plusieurs  villes de l’intérieur du pays, sont dispersés par la police. Juste avant. son  arrivée, des heurts ont explosé devant la cour du  pavillon présidentiel  de l’aéroport.

Laurent Gbagbo semble fatigué , affaibli et vieillissant aussi. En compagnie,  de sa seconde femme, Nadiana  Bamba, il avait embarqué à Bruxelles sur  le vol régulier  SN 299  de la compagnie Brussels Airlines. Lui, l’homme du peuple, aimé par sa gouaille et sa proximité avec les gens, avait même rendu public par l’intermédiaire de ses proches, les détails de sa réservation quelques jours auparavant, comme pour prouver  qu’il était resté le même. Une gentillesse provocation  à l’endroit  d’Alassane Ouattara et un clin d’oeil  à ses soutiens.

Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire le retour d’une idole

X