28 novembre 2022
Paris - France
CULTURE

Kofi Yamgnane, pour ses « Mémoires d’Outre-Haine »

Kofi Yamgnane photographié à Concarneau le 4 mai 2021. L’ancien maire de Saint-Coulitz (Finistère), vient de publier ses « Mémoires d’outre-haine » (Locus Solus). © Maxppp / PHOTOPQR/OUEST FRANCE/QUEMENER YVES-MARIE

Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek reçoivent Kofi Yamgnane, un des premiers maires noirs élu en France, ancien député PS et secrétaire d’état à l’intégration sous François Mitterand.

Biographie

Il fût le premier maire noir de métropole issu de l’Afrique postcoloniale, symbole d’une « intégration réussie ». Il a également été ancien secrétaire d ’État à l’Intégration de François Mitterrand, ex-député PS du Finistère, et a fait 3 tentatives pour participer aux élections présidentielles togolaises. Le combat de sa vie est le vivre-ensemble.

Kofi Yamgnane nous raconte son histoire dans ses « Mémoires d’Outre-Haine », publiées aux éditions Locus Solus. Un livre décliné sous forme de contes, dans lequel il revient sur son parcours de secrétaire d’État chargé de l’intégration et de maire du village breton de Saint-Coulitz.

Premier maire noir de métropole issu de l’Afrique post-coloniale, dans une petite commune de Bretagne, Kofi Yamgnane est aussi célèbre pour avoir été secrétaire d’État à l’intégration. Il publie aujourd’hui ses mémoires aux éditions Locus Solus, dans lesquelles il revient sur son parcours politique, de son poste de maire à celui de député socialiste.

Ce livre est aussi un témoignage sur sa propre expérience de l’intégration. « Contrairement à l’idée reçue, on ne s’intègre pas dans un pays, c’est le pays qui insère en vous ses codes » écrit-il. Il choisit également de faire de ce texte une réponse aux attaques racistes qu’il a subi au cours de sa vie et de sa carrière politique.

Né au Togo en 1945, Kofi Yamgnane arrive en France en 1964. En 1983, il est élu conseiller municipal de la commune de Saint-Coulitz, en Bretagne. Il adhère au Parti socialiste peu après, et il est élu maire en 1989. De 1991 à 1993, il occupe le poste de secrétaire d’État aux affaires sociales et à l’intégration et il est député de 1997 à 2002.

France inter

X