28 novembre 2022
Paris - France
SPORT

CAN 2022 -Les clubs européens s’opposent à la participation de joueurs africains ; une attitude scandaleuse

Les clubs européens menacent de ne pas libérer leurs joueurs pour la CAN.

L’Association européenne des clubs (ECA) a menacé de ne pas libérer les joueurs internationaux pour la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun (9 janvier-6 février), en raison de l’absence de protocole sanitaire rendu public par l’organisation, selon l’AFP.

« À notre connaissance, la Confédération africaine de football n’a pas encore rendu public un protocole médical et opérationnel adapté pour le tournoi de la CAN, en l’absence duquel les clubs ne seront pas en mesure de libérer leurs joueurs pour le tournoi », peut-on lire dans ce courrier électronique adressé vendredi à la FIFA.

« Nous travaillons jour et nuit afin de s’assurer que tout soit en place pour le match d’ouverture du 9 janvier 2022 »

Véron Mosengo-Omba, secrétaire général de la Coupe d’Afrique des nations.

Outre le protocole sanitaire du tournoi (9 janvier-6 février), l’ECA pointe surtout le risque d’une absence des internationaux plus longue que la période de mise à disposition prévue, en raison des « quarantaines et restrictions de déplacement » liées notamment à l’émergence du variant Omicron du coronavirus.

Les clubs européens   considèrent-ils la CAN comme une sous compétition? L’attitude des clubs européens est  scandaleuse.

les clubs européens en engageant les joueurs africains à moindres coûts ( voir. SALA et MANE ) qui font  font des merveilles à Liverpool , savent qu’ils doivent aller à la Coupe d’Afrique des Nations car c’est une compétition qui existe depuis des années aux mêmes  dates. Les clubs refuseraient -ils à un européen  de jouer avec son équipe nationale lors de la coupe Europe des nations ou un sud- Américain de jouer la Copa America  ( cas Messi) même malade  est allé jouer avec l’Argentine.  De qui se moque-t-on?

Une  grande compétition comme la coupe d’Afrique des Nations qui permet de développer  les infrastructures sportives en Afrique. Une compétition qui regroupe  52 Etats  africains et de nombreux recruteurs étrangers, une manne financière pour le Pays organisateur et la CAF, voire pour les fédérations africaines, doit être annulée pour des raisons farfelues et égoistes des clubs européens; est une infantilisation , une insulte  aux pays africains.

Que les  clubs européens arrêtent de mépriser  ce grand tournoi  en évoquant  des raisons sanitaires , le COVID-19 tue plus en Afrique qu’en Europe?

Jean Molière

X