16 juillet 2024
Paris - France
POLITIQUE

Présidentielle en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara met déjà son camp en ordre de bataille 

Du RHDP au gouvernement, le président ivoirien a demandé à ses proches collaborateurs d’entrer en précampagne, dans la perspective de l’élection présidentielle d’octobre 2025.

Du RHDP au gouvernement, le président ivoirien a demandé à ses proches collaborateurs d’entrer en précampagne, dans la perspective de l’élection présidentielle d’octobre 2025 

Le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara n’a pas encore annoncé s’il souhaite, ou non, être candidat à la présidentielle de 2025

de la République de Côte d’Ivoire 

Tout en faisant toujours mystère de son intention de briguer sa propre succession en octobre 2025, Alassane Ouattara commence à activer ses rangs. Le chef de l’État a demandé début mai aux membres du présidium du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de lancer la précampagne. Depuis, des grands meetings politiques en faveur d’une éventuelle candidature du président se multiplient du nord au sud du pays, pilotés par des caciques locaux de la majorité

Investissements à fort impact social 

Lors de l’avantdernier conseil des ministres, le 22 mai

Alassane Ouattara a également expliqué aux membres du gouvernement que le RHDP ne devait pas perdre le pouvoir et donc, qu’ils devaient eux aussi se mobiliser. Le 12 juin, le directoire du RHDP, piloté par Gilbert Koné Kafana, a donc décidé d’accélérer les actions sur le terrain

 En Côte d’Ivoire, avec ses «<< hommages >>> au président Ouattara, la majorité en précampagne 

Selon nos informations, le chef de l’État a en outre donné des instructions à Adama Coulibaly, le ministre des Finances et du Budget, pour mettre à disposition des présidents de région un fonds spécial, estimé à plusieurs milliards de F CFA, pour des investissements à fort impact social

Vers une réforme du RHDP ? 

En attendant le scrutin d’octobre 2025, un arbitrage présidentiel est attendu sur la date d’organisation du congrès du parti. Alassane Ouattara souhaite qu’il soit organisé au mois de juillet, mais le haut représentant du chef de l’État Gilbert Koné Kafana, appuyé par certains membres du présidium du parti, a plaidé pour la fin de l’année. Ces derniers souhaitent d’abord pouvoir mobiliser les équipes en vue de la révision de la liste 

électorale, prévue en septembre et scrutée par l’opposition. Cette grande réunion devrait par ailleurs déboucher sur une réforme du RHDP, avec de nouvelles nominations à des fonctions stratégiques

 Côte d’Ivoire: pour Adama Bictogo, les affaires vontelles vraiment si mal

Les 20 futurs champions de la tech africaine 2024 

Pour le moment, rien n’est encore acté. Alassane Ouattara, qui doit se rendre en Suisse pour participer au Sommet pour la paix en Ukraine, qui se tiendra les 15 et 16 juin, prendra une décision à son retour en Côte d’Ivoire. Le président réfléchit toujours à l’opportunité de 

remanier le gouvernement du Premier ministre Robert Beugré Mambé. Il s’exprimera par ailleurs, à l’occasion de son traditionnel discours à la Nation, le 18 juin devant le Parlement

Jean Moliere

X