18 août 2022
Paris - France
AFRIQUE

Macky Sall au G7 le « Henry Kissinger » d’Afrique

A ce sommet voici les dossiers sur la table de discussions auxquelles  l’Afrique prendra part par le biais de son représentant le Président Macky Sall.

Comment rester une force d’entraînement dans un monde nouveau ? C’est la question qui va occuper le centre des discussions des chefs d’État du G7, à partir de ce dimanche 26 juin en Allemagne.
Les dirigeants des sept anciennes plus importantes économies développées (Allemagne, Canada, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et États-Unis) seront en effet réunis pour deux jours au château d’Elmau, dans les Alpes bavaroises, près de la frontière autrichienne.

Macky sall à ce sommet du G7, Schloss Elmau ,en tant que Président en exercice de l’Union Africaine, il s’exprimera au nom de notre  Continent et de tous les Africains avec des propositions et initiatives innovantes. La voix autorisée de l’Afrique,  force de propositions pour un monde, en harmonie , de paix et de prospérité pour tous. Il rêve d’un monde  meilleur pour l’Africain d’aujourd’hui et de demain.

En Allemagne, les chefs d’État du G7 vont tenter de rallier les pays émergents réunis dans les Alpes bavaroises ce dimanche 26 juin, les dirigeants des sept plus grandes économies développées vont évoquer la guerre en Ukraine. Les chefs d’État indien, sénégalais, ou Indonésien seront également présents car les Occidentaux ont conscience qu’ils doivent élargir leur cercle.Les dirigeants des pays du G7 se réunissent au château d’Elmau, dans les Alpes bavaroises en Allemagne, du  dimanche 26 -au 28 juin  2022. Au cœur de ce sommet, la guerre en Ukraine avec une intervention de Volodymyr Zelensky en visioconférence prévue lundi, mais aussi la sécurité alimentaire ou encore la transition énergétique.
Le Président  de l’UA , le Président Macky Sall ;le sommet du G7 est l’occasion d’envoyer un signal fort d’unité en ces temps troublés, en plaidant pour le progrès, la prospérité, la paix et la sécurité. La solidarité et une coopération étroite sont nécessaires pour atténuer les conséquences de la guerre menée par la Russie et l’Ukraine.
Juste après son arrivée, Macky Sall a eu une rencontre avec David Malpass, président du Groupe Banque Mondiale. Une discussion conviviale qui s’est déroulée autour des sujets de coopération bilatérale illustrée par un récent appui budgétaire de la Banque mondiale au Sénégal pour soutenir son effort de résilience face à l’impact Covid. La situation en Afrique, notamment l’impact Covid et la guerre en Ukraine avec de sérieux risques de crise alimentaire, ont également été soulevés. Dans la perspective d’accompagnement des pays touchés fortement par la pandémie de Covid-19, une prochaine réunion de haut niveau IDA 20, le 7 juillet à Dakar avec la participation de Chefs d’État et de gouvernement. Un sujet qui a été aussi débattu par le président Macky Sall et le président D. Malpass.

Les sept sessions de travail du sommet cibleront diverses thématiques: l’économie mondiale, les partenariats en faveur des pays en développement, la politique étrangère et de sécurité, la durabilité, la sécurité alimentaire, le multilatéralisme et la transformation numérique.
Contrairement à l’Afrique du Sud et plusieurs des pays ciblés par le G7 pour un éventuel JETP, tels que l’Indonésie ou l’Inde, le Sénégal n’est ni un gros producteur ou consommateur de charbon, encore moins un gros pollueur. Mais si Dakar intéresse, c’est aussi parce qu’il s’agit d’un futur pays gazier, dont la production jouera un rôle important, aussi bien au niveau domestique qu’à l’exportation. Et alors que l’Europe tente d’abandonner le gaz russe, elle prépare dans le même temps ses nouveaux fournisseurs.
L’un de rares  chefs d’Etats africains, à plaider auprès de décideurs des pays riches à sortir l’Afrique de sa léthargie séculaire en faisant fie des intérêts du Sénégal.  Macky Sall ou le « Henry Kissinger « africain. L’Afrique ne sera-t-elle pas fière d’un de ses fils qui prêche la bonne parole dans le monde pour elle!
Jean Molière
X