30 septembre 2022
Paris - France
SPORT

Football ivoirien : la candidature de D.Drogba remue le fond financier boueux de la lagune Ebrié

Grâce à la candidature de Didier  Drogba a ouvert les yeux des Ivoiriens sur le mode d’élection et la gestion de la FIF . les scandales financiers s’enchainent en sus les langues se délient chaque jour.

Phillipe Troussier , sélectionneur des éléphants pour la qualification au mondial 1994.

Au dernier tour qualificatif , la Côte D’Ivoire bat le Nigeria au Félicia 2-1 pour le match aller dans une ambiance , féerique, historique sous une chaleur humaine ressentie par les joueurs depuis les gradins!

Dès le lendemain, il dépose son budget à la FIF pour préparer le match retour  prévu à Lagos dans 2 semaines.

Premier jour rien, 2 jours rien. Au 3è jour , il revient aux nouvelles en interrogeant la FIF. Le dossier est à la Primature lui dit-on.  4è jour rien, 5è jour toujours rien. Caractériel comme il est, il contacte lui-même la Primature dans un langage exaspéré « Oh dit donc, j’ai une qualification de coupe du monde à préparer moi, bougez vous le cul voyons! » Et la Primature lui rétorque: vous penez que 250 millions FCFA pour un seul match de football ça se  cueille sur un arbre ? Troussier tombe de sa chaise car les « mangeurs » ont rajouté un zéro, (la souris a glissé): beh j’ai pas demandé 250 millions moi, mon budget c’est juste 25 millions! Alors pour éviter le scandale le coach a été viré pour être remplacé par « locaux » ( entraineur local) comme le disait Diaby Sekana ancien international ivoirien et on a été lamentablement , laminé , humilié par JJ. Okocha et sa bande sur le score de 1-4.

Voilà comment les « expérimentés »  du football ivoirien ( violent) volent nos espoirs. Ce n’est pas une histoire d’entraineur expatrié.

sommes-nous donc encore étonnés que les 4 milliards dont parlaient de Sory Diabaté et Idriss Diallo sur le plateau  de la RTI se soient volatilisés ? Ceci n’augure des lendemains meilleurs les acteurs et les amoureux du football en Côte D’Ivoire. L’argent du football ivoirien c’est comme le PSG en champions league  , il arrive en finale mais ne gagne jamais, l’argent arrive à la fédé mais il ne sert jamais .

ELECTION DU  23 avril  AFFAIRE  A SUIVRE .

Jean MOLIERE

X