7 juillet 2022
Paris - France
POLITIQUE

Côte d’Ivoire : Fidèle Sarassoro, l’homme de confiance du président 

Directeur de cabinet du président Alassane Ouattara depuis cinq ans, Fidèle  Sarassoro est une pièce centrale du dispositif présidentiel. Ce technocrate à la longue carrière onusienne, élu député en 

2021 dans le nord du pays, est maintenant cité comme un potentiel  successeur au chef de lÉtat. 

Fidèle Sarassoro, directeur de cabinet du président Alassane Ouattara, le 16 février 2022. © LUDOVIC MARIN/AFP 

Dans le mécanisme présidentiel ivoirien, il est un rouage central et essentiel. On le sait influent, il est aussi connu pour sa discrétion et son flegme. « Il n‘a rien dexubérant », résume un observateur politique. Fidèle Sarassoro, 62 ans, occupe depuis janvier 2017 le poste de directeur de cabinet dAlassane Ouattara après avoir été pendant près de deux ans son conseiller spécial et chef de cabinet chargé de lagenda présidentiel. « À ce degré de responsabilité, la discrétion est un critère important, voire une grande qualité », note un proche

Côte d’Ivoire : le nouveau système Ouattara 

Lui le technocrate, lhomme de dossiers élevé au rang de ministre qui, dans une première vie a occupé de hautes fonctions à lONU, a aussi récemment endossé les habits délu de terrain, poussé dans ce sens par plusieurs cadres du nord du RHDP, le parti présidentiel, et encouragé par le chef de lÉtat. Chez lui, dans la région du Poro, à la frontière avec le Burkina Faso, il a été très confortablement élu député de la circonscription de Sinématiali lors des législatives de mars 2021, avec un score sans appel : plus de 99% des suffrages exprimés

Une victoire facilitée par le retrait à son profit du député RHDP sortant, Souleymane Dogoni. « Avant dêtre député, il faisait déjà beaucoup pour sa région natale. Il le fait désormais de manière officielle », estime une personnalité du Poro. Doyen des cadres de la région, son père, Hyacinthe Sarassoro, est une figure politique et intellectuelle majeure de Côte dIvoire, membre fondateur du RDR et professeur de droit reconnu, quAlassane Ouattara avait nommé conseiller au Conseil constitutionnel en 2011, pour une durée de six ans

« Une confiance absolue » 

À cette époque, Fidèle Sarassoro est en mission en RDC, il a été nommé représentant spécial adjoint des Nations unies. Alassane Ouattara a suivi la carrière de ce brillant étudiant, titulaire dun doctorat en économie dune université américaine et dune licence en sciences économiques obtenue à Abidjan, qui avant la RDC était en poste en Éthiopie et au Togo comme coordonnateur résident de lONU et représentant de son programme de développement, le PNUD. « Déjà, à lépoque de la RDC, les deux hommes étaient en contact. Alassane Ouattara avait conscience de son très haut niveau de compétences, de la valeur de son expérience à l‘ONU sur des terrains compliqués. Il appréciait son profil de pur technocrate, apolitique », explique une source

Le chef de lÉtat lui propose de le rejoindre. Il lui confie la supervision de lAutorité pour le désarmement, la démobilisation et la réintégration (ADDR) des excombattants de la crise politicomilitaire. Une mission risquée : en juillet 2013, il réchappe à une attaque à main armée visant son convoi, entre les villes de Ferkessédougou et de Kong, pendant laquelle un des gendarmes de sa garde sera tué. Sa mission, achevée en 2015, sera globalement saluée. Cependant, la persistance de la circulation de milliers darmes dans le pays, acquises du temps de la rébellion, et la découverte de plusieurs caches les années suivantes viendront ternir ce bilan. «Il a accompli un travail remarquable, estime malgré tout un proche du chef de lÉtat. Cest quelquun de très apprécié. La confiance que lui accorde Alassane Ouattara est absolue. »

Côte dIvoire : Alassane Ouattara choisit Adama Bictogo pour diriger lAssemblée nationale 

Cette confiance lui vaut de cumuler sa fonction de directeur de cabinet avec celle de secrétaire exécutif du Conseil national de sécurité (CNS). Pendant la crise sanitaire, cest à Fidèle Sarassoro quAlassane Ouattara confie lexécution de son plan de riposte après sêtre agacé de lenteurs dans différents ministères. Ces derniers auront ordre de transférer tous les contrats et commandes liés au Covid19 au CNS. En étroite collaboration avec le ministre de la Défense et frère du président Téné Birahima Ouattara, Fidèle Sarassoro sattèle aussi à la gestion du dossier sensible de la lutte contre le terrorisme

Sur le terrain 

Fin février, le néodéputé a rejoint le directoire du RHDP, en septième position dans lordre protocolaire, lui qui jusquenapparaissait nulle part dans lorganigramme du parti présidentiel. Il lui arrive déchanger quelques balles de tennis avec le secrétaire exécutif de la formation, Adama Bictogo. Son nom avait un temps circulé pour occuper la viceprésidence. Alassane Ouattara a finalement choisi dy placer Tiemoko Meyliet Koné, dont le profil nest pas sans rappeler celui de Fidèle Sarassoro. Comme lui, il est originaire du Nord sénoufo (Ferkessédougou), jouit d‘une solide formation déconomiste, présente un profil de technocrate et une réputation dhomme discret. Seule différence notable : les dix années qui les séparent. Tiémoko Meyliet Koné a 72 ans. Depuis le décès de lancien Premier ministre Amadou Gon Coulibaly en juillet 2020, originaire de Korhogo, le président ne cache pas son désir de faire émerger de nouvelles personnalités politiques issues du septentrion

BCEAO : dans les coulisses de la succession de Tiémoko Meyliet Koné 

Depuis son élection, Fidèle Sarassoro multiplie les déplacements dans sa circonscription et affiche ses ambitions pour Sinématiali, quil promet à ses habitants de développer pour en faire « un centre de développement agricole, un centre culturel, un centre de formation et surtout un centre numérique ». Fin mai, il a parrainé lun des événements culturels les plus importants de la région voisine du Tchologo. Après trois mois passés dans les bois sacrés, les jeunes hommes des villages retrouvent leurs foyers. La fin dun parcours initiatique ancestral qui donne lieu à deux journées de festivités, en présence dautorités locales et nationales. Loccasion, pour le parrain de cette édition 2022, dune plaidoirie en faveur de la préservation et la promotion de la culture. « Linitiation nous apprend entre autres la discipline, lhonnêteté, la rigueur, les valeurs du travail bien fait, lhumilité et la solidarité », atil lancé aux jeunes « initiés », comme un écho à son propre parcours

Si son nom revient comme celui dun potentiel successeur à Alassane Ouattara, à trois ans dun nouveau scrutin présidentiel, rien nest fait. « Ce que l‘on peut dire pour le moment, c‘est que cest un cadre dynamique du Nord. Lavenir nous le dira », tempère un haut cadre. « Évidemment, le fait quil devienne député nest pas anecdotique. Cela veut dire quelque chose. Mais quoi, et surtout quand ? », sinterroge un autre. Avant de faire remarquer : « la politique sapprend en la pratiquant. Regardez Alassane Ouattara. » Côte dIvoire

JA

X