30 septembre 2022
Paris - France
POLITIQUE

Tête-à-tête avec Alassane Ouattara, rencontre avec Blaise Compaoré… Ce que Damiba a fait à Abidjan 

Ce 5 septembre, le président de la transition burkinabè a vu Alassane 

Ouattara pour discuter sécurité, réconciliation et durée de la transition. Selon les informations de Jeune Afrique, il a profité de sa venue pour sentretenir avec lancien chef de lÉtat Blaise Compaoré

Seconde et dernière étape dune tournée à létranger débutée au Mali deux jours plus tôt, la première depuis son accession au pouvoir à la faveur du coup dÉtat du 24 janvier, le lieutenant-colonel burkinabè Paul-Henri Sandaogo Damiba était à Abidjan ce 5 septembre pour une visite « damitié et de travail »

Mali Burkina Faso : ce que Goïta et Damiba ont décidé 

Accueilli dès sa descente davion en fin de matinée par le viceprésident ivoirien, Tiémoko Meyliet Koné, il a ensuite rejoint Alassane Ouattara à la présidence. Après sêtre vus avec leurs équipes respectives, les deux hommes ont échangé en tête à tête. Au coeur de cette discussion dune heure, la question sécuritaire

Opérations conjointes 

Ils ont discuté de lopportunité de consolider la coopération sécuritaire entre Abidjan et Ouagadougou. Selon nos informations, des opérations conjointes ont déjà été organisées et le Mali pourrait y être associé, afin de réaliser un meilleur maillage de la zone. La pression des groupes armés s‘accentue en effet ces dernières années à la frontière entre le Burkina Faso et la Côte dIvoire, longue de 600 kilomètres, et de très nombreux Burkinabè trouvent refuge dans le pays voisin pour fuir les violences

Burkina Faso : hélicoptères de combat, redéploiement militaire... Damiba renforce le dispositif sécuritaire 

Le président ivoirien a salué « tous les efforts >> entrepris par son homologue pour « maîtriser la situation » et la assuré de son « soutien » dans la lutte contre les groupes armés. « Nous estimons que les attaques terroristes concernent toute la sousrégion et que nous devons tout faire pour vous soutenir, continuer nos échanges de renseignements et la coopération entre nos forces de défense et de sécurité, tant au plan bilatéral que dans le cadre de linitiative dAccra », a poursuivi Alassane Ouattara

De son côté, le président Damiba a assuré quil tiendrait ses engagements relatifs à la durée de la transition négociée avec la Cedeao : « La transition organisera les élections pour un retour à lordre constitutionnel normal. » « La Côte dIvoire soutiendra toujours vos efforts, nous sommes confiants dans le fait que grâce à toutes les décisions que vous avez prises, la situation continuera de saméliorer au Burkina », a pour sa part assuré le chef de lÉtat ivoirien

RDV à llvoire 

Selon nos informations, le président burkinabè a aussi profité de cette visite officielle pour rencontrer Blaise Compaoré, en exil en Côte dIvoire depuis 2014. Les deux hommes se sont vus une trentaine de minutes à lhôtel Sofitel Ivoire dAbidjan, en présence de lépouse et de la fille de lancien dirigeant, Chantal et Jamila Compaoré

Assassinat de Thomas Sankara : enfin la vérité

Damiba a fait de la réconciliation nationale lune de ses priorités et considère que le défi de linsécurité ne pourra être réglé sans limplication des grandes figures politiques du pays. Dans ce cadre, Blaise Compaoré avait pu se rendre à Ouagadougou en juillet, il avait été reçu au palais de Kosyam. Un court séjour de quarantehuit heures en toute impunité, qui avait fait polémique à Ougadougou, trois mois après sa condamnation par contumace à la prison à perpétuité pour son rôle dans lassassinat de Thomas Sankara. Cette nouvelle rencontre à Abidjan ouvre-telle la voie à un retour finitif ? « Le président burkinabè fera ce quil juge bon de faire dans le cadre de la réconciliation », commenteton simplement dans lentourage dAlassane Ouattara

JA

X