30 septembre 2022
Paris - France
AFRIQUE

Sénégal: Installation officielle de la 14ème législature en attendant le nouveau gouvernement à la UNE des quotidiens

Paris- La quasi-totalité des journaux  sénégalais ont mis en exergue l’installation officielle de la 14ème législature, issue des élections législatives du 31 juillet dernier, avec notamment l’enjeu pour le poste de président de l’Institution.

‘’Plusieurs candidatures au Perchoir dans les deux camps : l’élection de toutes les incertitudes’’, affiche Walfquotidien.

La publication note qu’il risque de ne pas avoir match pour le contrôle du fauteuil de l’Assemblée nationale, ce lundi.

‘’La bataille qui s’annonçait âpre pour le camp présidentiel pourrait être facilitée par la guerre des egos au sein de l’inter-coalition Yewwi-Wallu où chacun roule pour son candidat’’, souligne Walfquotidien.

Parlant de nombreuses candidatures de l’opposition pour le poste de président de l’Assemblée, Vox Populi écrit : ‘’Le truel Dias-Aidara-Thiam face au candidat du pouvoir’’.

Le journal constate que ‘’si du côté de l’inter coalition Yewwi Askan Wi et Wallu Sénégal, les postulants se sont dévoilés (Barthélémy Dias, Ahmet Aidara, Mamadou Lamine Thiam) tel n’est pas le cas au niveau de la coalition au pouvoir’’.

La publication informe que ‘’jusque tard dans la nuit, rien n’avait filtré sur le nom de celui qui aura l’insigne honneur de porter les couleurs de Benno Bokk Yakaar pour le scrutin’’.

‘’Installation de la 14e législature : jeu de ruse’’, affiche Bès bi le journal

La publication informe que ce matin, on connaîtra les membres du bureau de l’Assemblée nationale. ‘’Mais le bulletin secret et l’équilibre des forces entre pouvoir et opposition ne favorisent pas une tendance sur l’autre’’, précise toutefois le journal.

Selon Bès bi le journal, ‘’le premier enjeu sera de connaître l’identité du président de l’Assemblée nationale’’.

’’(…) L’opposition risque de faire les affaires du pouvoir. En partant en rangs dispersés, l’inter-coalition Yewwi-Wallu (80 députés) n’a quasiment aucune chance de faire main basse sur le perchoir’’, renseigne-t-il.

‘’Installation de la 14ème législature : une foire d’empoignade !’’, s’’exclame Kritik.

’Pousses-toi de là, je m’y mette ? Si les députés sortant trainent le tard de quelques brebis galeuses qui ont dévoyé la mission parlementaire, le sacre des nouveaux élus ne présage rien de bon dans la mission des élus du peuple’’, fait savoir la publication.

Selon Kritik, ‘’plus que les intérêts des populations, les noé-raleurs en auront pour leurs intérêts et des prébendes’’.

L’Info aussi sur l’ouverture de la première session de la 14ème législature, titre : ‘’Installation de l’Assemblée nationale : jeux, enjeux et risques pour BBY et YAW’’.

’’La présidence de l’Assemblée nationale (sera) la mère des batailles entre pouvoir et opposition, mais aussi entre inter-coalition Yewwi-Wallu, annulant quasiment les chances de voir un opposant au Perchoir’’, indique la publication.

Elle signale qu’à la suite d’Ahmet Aidara, Barthélémy Dias a annoncé officiellement hier sa candidature’’. ‘’Au niveau de Wallu, Wade et Cie ont béni la candidature de Mamadou Lamine Thiam (…) Bara Dolly Mbacké veut jouer au trouble-fête’’.

Dans le même temps, informe la publication, ‘’Benno Bokk Yakaar qui a resserré les rangs et donné ses mots d’ordre, en réunissant le weekend ses députés en séminaire est bien parti pour s’adjuger la Présidence de l’Assemblée nationale, surtout que l’opposition dispersée, lui facilite la tâche’’.

Cette première session de l’Assemblée nationale a aussi intéressé, Enquête qui affiche à la Une : ‘’Installation 14ème législature : une partie d’échecs’’ avec ’’quatre candidats au moins pour un fauteuil’’.

’’Alors que Yewwi Askan Wi est assuré d’avoir au moins deux candidats, BBY attend le ndiguël (consigne) du président, aujourd’hui, tandis qu’à Wallu, tout le monde se mobilise autour du choix de Wade, Lamine Thiam’’, relève Enquête.

Les Echos également, est allé à fond sur les candidatures multiples de l’opposition pour le poste de président de l’Assemblée nationale.

’’Installation de la 14ème législature et élection du Bureau de l’Assemblée nationale : l’intercoalition divisée, Benno cache son jeu’’, titre le journal.

Le Soleil a mis le focus sur la visite du président de la République, Macky Sall, auprès du Khalife général des Mourides, en prélude de la célébration, jeudi, du Grand Magal de Touba.

’’Visite de courtoisie auprès du khalife général : Serigne Mountakha adoube Macky Sall’’, affiche la publication qui souligne que le chef de l’Etat renouvelle son pacte avec Touba.

Jean Moliere

X