18 août 2022
Paris - France
AFRIQUE

Sénégal : Elections législatives, dégénérescence démocratique pas permise

La tenue des élections législatives du 31 juillet 2022  en République du Sénégal, avec cap de vision sur l’échéance présidentielle de 2024, marque de manière significative, avec les élus que cette compétition électorale va consacrer à l’issue des urnes, la consolidation démocratique dans ce pays.
Les Sénégalais sont attendus aux urnes le 31 juillet prochain pour les élections législatives. Ces élections se préparent dans un climat de tension préélectorale grandissante entre une partie de l’opposition et le pouvoir.
La République du Sénégal, îlot bienfaisant de lumière démocratique dans un océan de ténèbres et d’antivaleurs sur le Continent notamment en Afrique de l’ouest, doit être préservé.
La République du Sénégal, et ceci depuis Leopold Sedar Senghor  à Macky Sall, en passant par Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, ce pays le Sénégal, dont nous avons eu à  suivre en moult circonstances les processus électoraux et les pas référentiels que ce pays ne cesse de marquer, dans le cadre de nis missions d’observation électorale  pour la consolidation démocratique dont notre suivi des dernières élections  locales du 23 janvier 2022 que nous avons suivi de bout en bout, et celles, présentes des législatives du 31juillet 2022 .
La Nation  sénégalaise toute entière, par le truchement de Son Président, S EM. MACKY SALL, prône des Valeurs Démocratiques.
Si l’opposition n’est pas représentée à l’Assemblée nationale, cela risque d’être une catastrophe. Il faut à tous prix éviter l’affrontement et accepter le verdict des urnes. D’autres joutes arrivent en 2024.
Encourager ce pays à rester fidèle à ses nobles idéaux et bonnes pratiques démocratiques, puis continuer à montrer la voie et le cap aux autres Nations africaines, en irradiant ses effluves positives et ses fluides démocratiques sur le Continent, pour l’avenir  radieux de l’Afrique, qui ne peut pas se développer sans l’impulsion de la quintuple de vertus que sont la Paix, la Démocratie, l’état de Droit, le fair play électoral et l’alternance pacifique du pouvoir par les urnes, consacrant une stabilité durable des Institutions pour mieux avancer.
« Attention, à la politique de la terre brulée . Il  est plus facile de détruire que de reconstruire « 
Dakar /Jean Molière
X