16 juillet 2024
Paris - France
AFRIQUE

Présidentielle :L’Opanel apprécie le calme, le civisme républicain, l’engouement de participation appréciable et la maturité du peuple mauritanien,

PRESIDENTIELLE DU 29 JUIN 2024 EN REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE

Déclaration préliminaire de Mission OPANEL tenant lieu de Rapport primaire, relatif au suivi des opérations de vote de l’élection présidentielle du 29 Juin 2024 en République Islamique de Mauritanie, puis de la Communication des Résultats provisoires par la CENI, en attendant le processus devant aboutir à la communication les jours suivants, des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle de la République Islamique de Mauritanie, que notre Mission suivra et se prononcera également sur cette autre séquentielle importante d’observation post électorale. 

OPANEL, CE QU’IL CONVIENT DE SAVOIR

Suite à l’accréditation OPANEL, obtenue auprès de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de la République Islamique de Mauritanie, et dont notre Mission apprécie le sérieux du travail fourni dans ce cadre, par les Autorités en charge des Elections de ce pays, et les en remercie,  

Une équipe d’observateurs internationaux OPANEL, a  été déployée stratégiquement par notre dynamique Observatoire, et ceci simultanément sur le terrain, tant au niveau national mauritanien (en observation factuelle à Nouackchott, à Rosso et à Nouadhibou), puis de collecte et de recoupe d’information sur place grâce à notre équipe cadre de direction OPANEL, avec d’autres missions d’observations électorales déployées aussi sur le terrain, tout comme en mode opéré d’observation de focalisation factuelle et en présentiel, observation portant sur l’environnement électoral notamment à l’extérieur de la République Islamique de Mauritanie, dans les 3 seules circonscriptions électorales en Afrique retenues pour le vote des Mauritaniens à l’extérieur à savoir en Côte d’Ivoire, en Gambie et en Guinée Bissau),

 sans oublier la même action d’observation de focalisation faite par l’OPANEL également en France , seul pays retenu pour ce qui est de l’Europe en tant que circonscription électorale par les Autorités en charge des Elections de la République Islamique de Mauritanie.

Ainsi, en souhait de recommandation première par notre Mission, et pour les futurs scrutins, il serait tout aussi important que d’autres pays soient prévus à l’avenir, afin de permettre une large participation de la Diaspora mauritanienne, là où elle est aussi installée, à l’étranger.

Pour ce qui concerne des constats d’observations issus de la compilation des données qui  ont été recueillies par nos observateurs et émissaires, informations portées en temps réel à notre Centre de compilation ou Situation Room, il ressort globalement pour notre Mission, une impression première qui se dégage et que notre Mission tient d’emblée à mentionner, en tant que bel acquis de progression démocratique par la République Islamique de Mauritanie.

Ainsi, à l’entendement de notre Mission, la République Islamique de Mauritanie vient de tenir le pari d’organiser une élection présidentielle calme, citoyenne de responsabilité en général et d’innovations majeures que notre Mission a observé et dénoté en ce sens que :

La République Islamique de Mauritanie souveraine, par l’expression plurielle et en toute liberté de choix et de conviction de ses filles et de ses fils, qui se sont exprimés en toute sérénité, marquant la grande maturité de ce peuple et son savoir inégalé de relever de fort belle manière tout défi ;

La République Islamique de Mauritanie, avec un vote qui a connu la participation massive des électeurs malgré la forte chaleur, notamment en matinée avec des longues files d’attente en certains endroits, déroulement  du vote qui s’est  tenu en général, de manière responsable, civique et dans la paix ;

La République Islamique de Mauritanie, avec une sécurisation électorale hautement importante  du scrutin présidentiel proprement dit du 29 Juin 2024, sécurisation notamment marquée par le caractère non ingérant des forces de défense et de sécurité déployées sur le terrain, dont le caractère républicain de sécurisation des opérations électorales est fort appréciable ;

La République Islamique de Mauritanie, avec une Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) que notre Mission a trouvé  de l’innovation, de la communication tous azimuts et de la promptitude de réaction à chaque fois qu’elle a été  sollicitée, 

aspects d’ouverture très appréciables et référentiels, ponctués de la mise en place surtout d’une plate forme internet (MY CENI) qui a permis la mise à disposition, des procès verbaux des résultats issus des urnes et de leur publication restée à portée de tous en toute transparence, après avoir aussi réussi à relever de fort belle manière le défi de l’organisation et dont notre Mission tient à saluer toutes ces étapes importantes de régularité et de crédibilité du scrutin présidentiel du 29 Juin 2024 en République Islamique de Mauritanie ;

La République Islamique de Mauritanie, de sa tenue inclusive de participation à son élection présidentielle, avec une campagne électorale civilisée et citoyenne de tenue de bout en bout, de liberté d’expression où chaque acteur en lice a pu égrener son projet de société en toute quiétude et liberté de mouvements, tous ces aspects répondant entre autre, à l’entendement de notre Mission, aux standards internationaux d’élections libres et démocratiques,

L’Observatoire Panafricain des Elections (OPANEL), tout en appréciant les divers aspects suscités , note et  apprécie également  :

  • la tenue du vote qui n’a connu aucun incident d’impact de discontinuité du scrutin proprement dit;

– le calme, le civisme républicain, l’engouement de participation appréciable et la maturité du peuple mauritanien, notamment les électeurs qui ont assuré sans contrainte aucune et librement en général, leurs choix dans les urnes;

– l’ouverture  et la fermeture des bureaux de vote qui se sont opéré à temps, selon les dispositions électorales en vigueur en République Islamique de Mauritanie;

– le constat d’utilisation en République Islamique de Mauritanie, de listes électorales informatisées avec photos, aspect important à souligner ;

-La présence des membres des bureaux de vote et la disponibilité du matériel  en nombre suffisant, dont des urnes transparentes;

– la présence relative toutefois de délégués de certains candidats  dans des bureaux de vote visités ; A ce titre, une équitable oxygénation financière nationale envisageable des candidats en lice pourrait permettre une meilleure représentation desdits candidats dans les bureaux de vote le jour du scrutin sur tout l’échiquier national, donne importante d’oxygénation équitable à voir lors de toute concertation nationale éventuelle, en prévision des processus électoraux futurs en République Islamique de Mauritanie;

-La présence d’observateurs internationaux certes, mais aussi et surtout, l’aspect inédit et très appréciable, à l’entendement de notre Mission, d’une présence fort utile, d’un Observatoire National chargé de superviser les Elections, donne importante qui mérite d’être encouragée et soutenue en tant que belle initiative citoyenne d’observation électorale nationale que nous souhaitons qu’elle soit privilégiée dans chaque pays, cette donne étant une belle somme de recommandation pour que cela soit toujours effectif sur notre Continent, à chacune de nos Missions panafricaines d’observation électorale au service de notre Continent; 

L’observation nationale étant une connotation importante à privilégier pour nos pays africains, avec l’accent que les acteurs chargés d’acter au sein de l’observation nationale , se tiennent à équidistance ou de toute accointance avec un parti ou mouvement politique quel qu’il soit ;

-Le secret du vote qui a été respecté lors du scrutin  et surtout la suffisance en général, du matériel électoral, notamment la formidable donne d’utilisation du bulletin unique en République Islamique de Mauritanie, aspect important  annihilant toute forme de bourrage d’urnes éventuel ; Toutefois, en seconde de recommandation, il importerait pour les scrutins futurs, d’envisager l’utilisation de bulletins unique à souches numérotés et détachables, aspect qui pourrait permettre une meilleure traçabilité du vote en cas de contestation quelconque ou de recomptage éventuel des voix lors de toute quelconque réclamation jugée de fondée par qui de droit national selon les dispositions en vigueur en République Islamique de Mauritanie;

-La phase de dépouillement, de tabulation et d’agrégation des résultats qui s’est opérée dans les bureaux de vote initiaux et dont chaque représentant de candidat présent, a pu avoir copie du procès verbal des résultats de son Bureau de vote, pour le compte de son mandant, 

et ceci en général, devant les observateurs tant nationaux que internationaux présents ;

-L’affichage en général des résultats devant les bureaux de vote pour permettre également leur accessibilité.

En donne de suivi des autres étapes du processus électoral en cours

L’Observatoire Panafricain des Elections (OPANEL), tout en félicitant la bonne tenue de ce scrutin, qui s’est déroulé de manière régulière et dans des conditions globalement satisfaisantes, consacrant la maturité du peuple mauritanien qui sait opérer librement ses choix pour le pays,

Et tout en félicitant la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), qui a tenu le pari de communiquer rapidement les résultats provisoires et ceci dans les délais légaux impartis, tout en ayant allié une promptitude de réaction fort appréciable,

 Puisse  la Cour Constitutionnelle qui en prendra le relais républicain de proclamation des résultats définitifs, en faire de même après avoir vidé dans les délais impartis, tout recours ou contentieux électoral porté à sa connaissance.

Notre Mission invite de ce fait, tout acteur non satisfait de la proclamation provisoire des résultats, à rester légaliste en s’interdisant de poser toute action inconvenable, mais bien entendu, à avoir recours par toutes voies légales prévues par les textes en vigueur en République Islamique de Mauritanie.

Notre Mission se prononcera également, en seconde de communication éventuelle ou en Rapport final de suivi  des autres séquentielles d’actes post électoraux que constituent la Communication des Résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle, l’installation de l’élu éventuel qui y sera proclamé définitivement, puis en fin de parcours d’observation électorale de l’environnement post électoral, la formation du Gouvernement qui s’en suivra ou en découlera.

Notre Mission  ne cesserait d’exhorter tous les candidats, à garder la posture de calme et surtout celle empreinte de responsabilité, rien que pour la République Islamique de Mauritanie, havre certain et affirmé de stabilité que notre Mission salue, et dont elle ne souhaite point que l’environnement sous régional peu reluisant au niveau sécuritaire ne puisse entacher sur ce pays qu’est la République Islamique de Mauritanie, à l’issue d’un lendemain électoral de contestation. 

Ce Rapport final, en fin de mission, pourra être  in fine produit en temps opportun par notre Mission, avec un modus operandi de communication tant au niveau national mauritanien, que de celui international dont l’Observatoire Panafricain des Elections (OPANEL) en fera sa donne de large relais à l’extérieur, Rapport final qui ponctuerait les conclusions définitives et la kyrielle de recommandations idoines y relatives, qui seront portées toutefois de prime abord et dans le temps, à la République Islamique de Mauritanie, pour l’amélioration des échéances électorales à venir ou des processus électoraux futurs  en République Islamique de Mauritanie.

Puissent donc et enfin, le calme, la retenue citoyenne et la responsabilité républicaines, habiter ou continuer à animer chaque acteur mauritanien, qui se doit de suivre le cap et le chemin de maturité imprimé au travers de cette élection, par le Peuple mauritanien, pour le grand bénéfice de leur pays, la République Islamique de Mauritanie, pays d’Honneur, pays de Fraternité et pays de Justice dont ces valeurs ne devraient point être dévoyées par quiconque afin de continuer à garantir la sécurité, la stabilité, la paix et la cohésion de ses fils et de ses filles, pour un développement durable, dont notre Afrique en a besoin, aujourd’hui plus que jamais .

Fait à NOUACKCHOTT ce 1er Juillet 2024

Par la Mission Internationale de l’Observatoire Panafricain des Elections en abrégé OPANEL qui vous en remercie. 

Ont signé 

Pour notre Mission Internationale et son équipe cadre OPANEL :

  • Dr TOURE DAGBARA INNOCENT (Chef de Mission attitré et Coordonnateur Général de l’OPANEL en charge de la Situation Room de Mission) ; et TAPE Grégoire (Chef de Mission Adjoint et Délégué référent pays).
  • OPANEL Siège social : NDJAMENA -Tchad  

    E-mail permanent : logevanves@gmail.com          opanel235@gmail.com

  • La Coordination Générale : (00235) 66 21 52 36 /(0033) 641 81 10 28 /(00235) 66 29 21 30
  • Jean Moliere

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X