3 juillet 2022
Paris - France
AFRIQUE INTERNATIONAL

L’auteur de la tentative d’agression du chef de la transition Malienne est décédé

Selon le média Aminata 24, sur sa page Facebook « Aminita 24 » à travers une publication rendue publique le dimanche 25 juillet 2021, précisément à 21h 31, l’auteur de la tentative d’assassinat du chef d’état Malien, en charge de la transition dans ce pays, est décédé.

Cette information du Gouvernement Malien que « Aminita 24 » reprend, fait état de ce qu’il est décédé à la suite de la dégradation de son état de santé.

Voici le post publié par Aminita 24:

<>

A la suite de cette annonce de ce décès par le Gouvernement Malien la veille,le journaliste d’investigation Saïd Penda, s’est interroge ce matin, lundi 26 juillet 2021, sur sa page Facebook »Saïd Penda officiel »,s’il s’agit d’un assassinat ou d’une mort naturelle.

Dans une publication à ce propos,le journaliste ne cache pas que des zones d’ombres existent, car il confirme qu’on a vu individu solide bondir dans la vidéo, le jour de son arrestation.

Il poursuit en se demandant quelle est cette maladie qu’il aurait contracté pendant sa détention.

Voici ce qu’on lire sur la page Facebook du journaliste :

<< Mali: assassinat ou mort naturelle? L'annonce du décès de l'homme qui aurait attenté à la vie du président de transition soulève beaucoup d'interrogations. À quel moment l'individu solide et bien portant que l'on voit bondir sur cette vidéo est-il tombé malade? Quelle est cette maladie contractée pendant sa détention qui a pu l'emporter en moins d'une semaine? >>

En guise de conclusion de sa publication, voilà ce qu’a écrit le journaliste à l’endroit des autorités :

<< Les autorités maliennes seraient inspirées de mettre en place une commission d'enquête indépendante plutôt que de servir à l'opinion les conclusions des autopsies conduites par elles-mêmes. Elles ne sauraient, en effet, être à la fois juge et partie, les suspects dans cette mort à la suite d'un état de santé qui se serait "brusquement détérioré" ce sont justement les soudards au pouvoir à Bamako.>>

Bassira

X