3 juillet 2022
Paris - France
AFRIQUE INTERNATIONAL

Dakar / le CPCS Salue la bonne dose de  sincérité et d’actions importantes  de transparence du scrutin des élections locales

Point de presse tenu par le CPCS  ce jeudi à 14h30 à la maison de la presse de Dakar ; en saluant l’esprit patriotique dans lequel les élections locales se sont déroulées.
Ce qui est une bonne dose de  sincérité,  et d’action importante  de transparence, que le Sénégal imprime, et qui est à saluer, ou à en méditer.
L’apport important constaté des médias dans leur ensemble, avec une couverture médiatique pendant le déroulement des opérations électorales,  et même après,
Le Rush matinal et appréciable des électeurs vers les lieux et centres de vote facilement localisables,

– Le constat de la présence effective et non ingérante, des forces mixte de l’ordre, présence dissuasive, empreinte de caractère  de sécurisation rassurante du vote,  est également une donne de satisfecit, imprimée par le Sénégal.

– L’affichage effectif des listes électorales devant les Bureaux de vote, et leur accès de consultation facile, a été un constat tout autre, à ne point s’en départir, pour le Sénégal.

– La disponibilité effective et à suffisance du matériel électoral dans son ensemble,

constat fait par nos observateurs de manière factuelle, sur le terrain le jour du vote, est un autre indicatif de réflexion à apprécier .

– La manière de voter, 2 ou 3 fois selon la circonscription, mode de vote toutefois complexe, avec des bulletins multiples de listes à prendre par l’électeur ;

Le choix opéré dans un isoloir, loin de tout regard, malgré la complexité de ce vote, et les urnes transparentes bien scellées, sont des donnes appréciables de portée, en termes de secret du vote et de limpidité du vote  par l’électorat sénégalais, qui s’en est bien sorti, dans un comportement citoyen,  empreint de calme,  de discipline et de haute responsabilité pacifique dans son ensemble .

– La présence effective des membres des bureaux de vote qui n’ont pas changé pendant toutes les phases  du déroulement du scrutin , Le déroulement des opérations électorales qui s’est fait de bout en bout, de manière régulière, sans aucune discontinuité du vote, est aussi à préciser ;

– La présence effective d’observateurs nationaux  et internationaux a été constatée.

– Le fair play électoral de certains acteurs qui  quelques instants après les tendances de résultats issues des urnes, en ont, en toute élégance politique démocratique de comportement,  félicité les vainqueurs, est une sénégalaise d’exception, qui est à féliciter et à encourager,  pour en faire tâche d’huile utile, pour le Continent.
Mais des points à améliorer :

– Le constat de quelques électeurs qui n’ont pas pu voter, du fait que leur nom ne figurait pas sur la liste de leur bureau de vote, et bien que détenteur de leur carte d’électeur .

Pour ce qui concerne notre appréciation globale de réflexion première,  il convient à notre Mission en Consortium de dire que :

Ainsi, au regard de toutes ces donnes de constats sus citées, qui sont le reflet factuel de notre observation électorale internationale,  en alchimie de collaboration avec des ong nationales partenaires,

Notre mission estime, que le scrutin des élections locales du 23 janvier 2022 en République du Sénégal,  s’est déroulé dans des conditions de tenue, globalement satisfaisantes.

Notre Mission en Consortium, en apprécie les grands efforts d’organisation pré et post électoraux, des instances en charge des élections en République du Sénégal.

Voici l’intégralité des propos introductifs   de M. Paul Touré

Déclaration préliminaire de suivi des opérations électorales,  et autres aspects subséquents,  relatifs à la tenue effective du scrutin, et à la communication provisoire des résultats , des élections locales du 23 janvier 2022 en République du Sénégal.

Les Commissions Départementales de Recensement des Votes, par leur action libre ,
et devant les représentants des listes de candidats en lice, ont égrené les résultats provisoires issus de la volonté de l’électorat

sénégalais, telle que exprimée  dans les urnes,

Et ceci  après avoir eu à plancher, sur leur compilation, Bureau de vote par Bureau de Vote,

ce qui est une bonne dose de  sincérité,  et d’action importante  de transparence, que le Sénégal imprime, et qui est à saluer, ou à en méditer.

L’apport important constaté des médias dans leur ensemble, avec une couverture médiatique pendant le déroulement des opérations électorales,  et même après,

Tout ceci en toute liberté et facilité de manœuvre,  sans aucune entrave de couverture, mais dans le respect de la règle de l’équilibre de l’information,  n’a rien de pareil sous d’autres cieux électoraux de notre Continent.

Le Rush matinal et appréciable des électeurs vers les lieux et centres de vote facilement localisables,

dont notamment la participation des jeunes et des femmes,  ainsi que d’autres âges,, qui ont pris d’assaut les centres de vote dans leur ensemble, dans le calme et la discipline, en files d’attente constatée en certains endroits, et ceci déjà,  bien avant l’heure légale d’ouverture des bureaux de vote, dénote une attitude de participation appréciable,  à en tenir compte, lors de cette consultation électorale locale, du 23 janvier 2022, en République du Sénégal.

– Le constat de la présence effective et non ingérante, des forces mixte de l’ordre, présence dissuasive, empreinte de caractère  de sécurisation rassurante du vote,  est également une donne de satisfecit, imprimée par le Sénégal.

– L’affichage effectif des listes électorales devant les Bureaux de vote, et leur accès de consultation facile, a été un constat tout autre, à ne point s’en départir, pour le Sénégal.

– La disponibilité effective et à suffisance du matériel électoral dans son ensemble,

constat fait par nos observateurs de manière factuelle, sur le terrain le jour du vote, est un autre indicatif de réflexion à apprécier .

– La manière de voter, 2 ou 3 fois selon la circonscription, mode de vote toutefois complexe, avec des bulletins multiples de listes à prendre par l’électeur ;

Le choix opéré dans un isoloir, loin de tout regard, malgré la complexité de ce vote, et les urnes transparentes bien scellées, sont des donnes appréciables de portée, en termes de secret du vote et de limpidité du vote  par l’électorat sénégalais, qui s’en est bien sorti, dans un comportement citoyen,  empreint de calme,  de discipline et de haute responsabilité pacifique dans son ensemble .

– La présence effective des membres des bureaux de vote qui n’ont pas changé pendant toutes les phases  du déroulement du scrutin ,

Tout comme celle effective des agents superviseurs de la Commission Électorale Nationale Autonome  (CENA) , et autres acteurs de contrôle de la  bonne tenue du scrutin, dont les représentants des listes ou coalitions de listes de candidats en lice, est une donne importante à signaler;

Le déroulement des opérations électorales qui s’est fait de bout en bout, de manière régulière, sans aucune discontinuité du vote, est aussi à préciser ;
– La présence effective d’observateurs nationaux  et internationaux a été constatée.
Et pour cela, notre Mission tient à féliciter les Autorités Électorales de la République du Sénégal,  notamment la cellulle d’accréditation (DGE – CENA – etc),  pour son formidable travail effectué, allant de l’excellence à faire prévaloir désormais sur notre Continent , du contexte important et délicat de l’observation électorale des élections,  afin de mettre fin à tout ce qui  peut sembler, ou à tendance à sembler, en du nomadisme d’observation électorale.

En cela, une réflexion doit être portée dans ce cadre, pour en perdurer ce mode efficace d’accréditation,  en faisant beaucoup plus de part belle, à l’observation électorale nationale, ou à toute alchimie de collaboration sérieuse entre ONG internationales ayant fait leurs preuves dans leurs pays d’origine, de leurs staff ou de leurs leaders de Coordonnateurs, et des Ong nationales vraiment départies de toute accointances politiques.

– La qualité  de rencontre opérée en mode de briefing, la veille du scrutin,  entre la Direction  Formation et Communication de la Direction Générale des Elections (DGE), qui est à féliciter pour sa communication , afin de mieux outiller les observateurs, tout comme celle opérée sur divers plateaux médiatiques, est en somme,  une bonne dose de  donne importante à  en apprécier, la teneur faite en amont et pendant le scrutin.

– La promptitude de réaction des Autorités Électorales, qui ont eu à corriger rapidement les rares dysfonctionnements portés à leur connaissance, notamment certains bulletins de vote qui se sont trouvé dans d’autres localités, est aussi une donne à en apprécier.

– La prorogation de l’heure de fermeture des bureaux de vote, dans les endroits où des retards d’ouverture avaient été enregistrés dans  lesdits bureaux de vote, est aussi importante à noter pour le Sénégal ;

– La phase de dépouillement des votes, opérée en toute sérénité, dans les bureaux de vote initiaux, leur tabulation et leur agrégation,  suivi des procès verbaux des résultats signés et donnés à chaque représentant de listes de candidats pour leurs mandants respectifs,  sont toutes aussi, des donnes importantes de constat pour le Sénégal .

– Le fair play électoral de certains acteurs qui  quelques instants après les tendances de résultats issues des urnes, en ont, en toute élégance politique démocratique de comportement,  félicité les vainqueurs, est une sénégalaise d’exception, qui est à féliciter et à encourager,  pour en faire tâche d’huile utile, pour le Continent.

En points à améliorer :

Le retard d’ouverture dans certains bureaux  de vote, allant de 15mn à plus d’une heure.

Toutefois   il convient de noter en donnes à améliorer pour les futurs scrutins:

Le retard d’ouverture dans certains bureaux  de vote, allant de 15mn à plus d’une heure.

Il convient donc de se pencher sur ce phénomène  de retards,  afin que des électeurs lassés d’attendre, peuvent être amenés à rentrer chez eux, sans y revenir pour accomplir leur devoir citoyen, à moins aussi que leurs nerfs ne puissent être mis à fleur de peau par cette attente, pouvant être préjudiciable au bon déroulement du scrutin, ou pénalisante pour les listes en compétition.

– Le constat de quelques électeurs qui n’ont pas pu voter, du fait que leur nom ne figurait pas sur la liste de leur bureau de vote, et bien que détenteur de leur carte d’électeur .

Pour ce qui concerne notre appréciation globale de réflexion première,  il convient à notre Mission en Consortium de dire que :

Ainsi, au regard de toutes ces donnes de constats sus citées, qui sont le reflet factuel de notre observation électorale internationale,  en alchimie de collaboration avec des ong nationales partenaires,

Notre mission estime, que le scrutin des élections locales du 23 janvier 2022 en République du Sénégal,  s’est déroulé dans des conditions de tenue, globalement satisfaisantes.

Notre Mission en Consortium, en apprécie les grands efforts d’organisation pré et post électoraux, des instances en charge des élections en République du Sénégal.

Elle les exhorte à poursuivre cette lancée, dont notre mission restera regardante, de la phase de proclamation définitive des résultats, par les instances nationales Sénégalaises habilitées, conformément aux dispositions électorales en vigueur en République du Sénégal.

Puisse également chaque acteur,  qui serait amené à en faire, selon son droit, une contestation quelconque  relatif aux résultat s provisoires, de bien le faire dans les règles de l’art, conformément aux dispositions en vigueur en République du Sénégal.

Notre Rapport final, qui viendra couronner toute notre observation du processus électoral de ces locales du 23 janvier 2022 en République du Sénégal, et ceci après l’installation de la séquentielle d’observation d’installation des élus, sera ponctué de diverses recommandations, en vue des scrutins futurs,  qui déjà sont d’actualité en République du Sénégal.

Ce Rapport final vous sera servi en son temps, conformément à notre chronogramme .

Il sera aussi communiqué et diffusé partout où besoin sera.

Fait à Dakar  ce jeudi 27 janvier 2022

Pour le Consortium Panafricain des Compétences en Synergie en abrégé CPCS

Le CHEF de Mission Délégué

Tiemogo Paul Touré

Je vous remercie.

JM

X