18 août 2022
Paris - France
ECONOMIE

Côte d’Ivoire: 42,2% des habitants de la Côte d’Ivoire sont des étrangers

Le professeur Alphonse Gbodje Sekré enseignant chercheur à l’université Alassane Ouattara de Bouaké a révélé le Jeudi 02 Décembre 2021 que 42,2% des habitants de la Côte d’Ivoire sont des étrangers selon le dernier recensement réalisé en 2014 . Les ressortissants du Burkina Faso constituent la communauté étrangère la plus importante avec 56,6% de l’ensemble des étrangers et 14,56%de la population totale ivoirienne. Le conférencier à précisé que cette communauté étrangère réside principalement en milieu rural 63,22% contre 36,7% dans les centres urbains . La ville de Bouaké est illustrative à plus d’un titre , selon le conférencier le recensement général de la population globale de la seule ville de Bouaké en 2014 était estimée à 680694 habitants réparti comme suit :
– 30479 Burkinabés
– 38049 Maliens
– 6888 Guinéens de la Guinée Conakry
– 1288 Sénégalais
– 1808 Nigérians Nigeria
– 2701Nigeriens Niger
– 355 Togolais
– 1128 Béninois
– 310 Ghanéens
– 247 Mauritaniens
– 4 Cap verdiens
– 8 Gambiens
-18 Sierra Leonais .
Le conférencier estime la population de la Côte d’Ivoire à 26453542 habitants en 2020 que le recensement de 2021 devra confirmer ou infirmer.
Cette conférence était organisée dans le cadre de la 4ème édition des activités de l’Observatoire pour le Développement de l’Amitié de la Prospérité en Côte d’Ivoire – ODAPCI à la Bibliothèque nationale d’Abidjan Plateau .
NB… Le conférencier a sorti ces chiffres pour montrer les intérêts et les enjeux sociodémogra phiques de l’état civil dont les données permettent de contrôler la démographie d’un pays. Mais il estime qu’en Côte d’Ivoire, ces données sont faussées par le dysfonctionnement de l’état civil, l’immigration incontrôlée, les nombreuses fraudes à l’état civil et sur les cartes nationales d’identités et sur la nationalité ce qui plombe selon lui les projections de développement et fausse le jeu politique.
Source : Dan Opeli – Opéra News
X